-A +A
Partager sur Facebook
TÊTES D'AFFICHE

TÊTES D'AFFICHE

Bonjour, je vous présente ma collègue « coup de cœur », une grande femme avec un cœur en or. Une femme qui a su diriger son équipe de soins critiques tout au long de la pandémie, tel un capitaine de navire lors d’une tempête. Je vous présente Dannielle Philibert, cheffe de service des soins intensifs et de l’unité coronarienne du CHAUR. Une femme qui a le mot « bonté » tatoué sur le cœur. Une femme d’exception, qui sait prendre le temps d’écouter malgré la réalité où il faut toujours aller un peu plus vite. Une cheffe disponible pour ses employés, sensible et qui sait parler à son équipe avec franchise et humanité.

Dannielle a eu un parcours différent, femme déjà mère qui est retournée à l’école à l’âge de 36 ans pour vivre son rêve d’être infirmière et redonner aux autres. Une femme qui n’a pas peur de relever des défis et qui, par-dessus tout, sait faire preuve d’humilité. En plus d’être une infirmière qui a pris sa place, c’est un modèle pour les jeunes et, principalement, pour la communauté autochtone. Malgré les jugements, malgré le racisme qu’elle a vécu, elle a tout surmonté. Une anglophone, une allophone, une autochtone, une immigrante, une Québécoise, ma collègue « coup de cœur », Dannielle.

Josée de Lachevrotière, conseillère-cadre aux soins intensifs du CHAUR

En avant, Josée De Lachevrotière; en arrière, Danielle Philibert

Recherche

Mots clés

TD