-A +A
Partager sur Facebook
MOT DE LA PRÉSIDENTE

MOT DE LA PRÉSIDENTE

Chantal Lehoux
Chantal Lehoux

Chers collègues,

Je ne vous apprends rien en vous disant que le réseau vit une grande transformation et aussi un changement culturel. Les décisions actuelles pour le rehaussement des connaissances scientifiques et l’acquisition de nouvelles compétences sont le reflet des besoins futurs de la profession. Alors, je vous invite à nous faire part de vos préoccupations et de vos commentaires. Cette transformation requiert une analyse approfondie afin que nous ayons un regard critique des enjeux, une vigie pour la protection du public et que nous puissions favoriser des stratégies pour concevoir et façonner notre avenir.

Comme nous naviguons dans le changement, la clause transitoire concernant le « Droit de prescrire » des infirmières détentrices d’un diplôme d’études collégiales est prolongée jusqu’au mois de juin 2017. C’est un privilège de vous prévaloir de cette reconnaissance des acquis et d’obtenir votre attestation dans l’un des trois domaines visés : les soins de plaies; la contraception; les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS). J’insiste également auprès des infirmières détentrices d’un baccalauréat pour qu’elles se procurent leur attestation du « Droit de prescrire ».

Pour toute information sur les exigences du « Droit de prescrire », consultez le site de l’Ordre.

La présidente,

Chantal Lehoux, inf., B. Sc. inf., M. Sc. Adm.

Recherche

Mots clés

TD