-A +A
Partager sur Facebook
CLINIQUEMENT VÔTRE

CLINIQUEMENT VÔTRE

Le partenariat de soins et de services : pour l'engagement des patients

Avant la Seconde Guerre mondiale, les soins se donnaient essentiellement au cœur de la cellule familiale, et le médecin intervenait au besoin dans la communauté. Avec l'institutionnalisation des soins et la création des grands centres de santé regroupant le savoir biomédical, la relation de soins s'est transformée et un paternalisme fondé sur la bienfaisance s'est imposé. Le professionnel de la santé était l'unique détenteur d'un savoir très technique qu'il prodiguait à un patient désormais dépendant des institutions.  

À la fin des années 1960, devant l'indifférence de la médecine pour la dimension émotionnelle de la maladie, des groupes d'entraide se sont formés et ont marqué l'émergence de nouvelles pratiques d'écoute et d'accompagnement.

C'est dans ce contexte qu'est apparue, dans les années 1990, l'approche centrée sur le patient. Dans cette approche, le professionnel prend en compte les valeurs, les préférences et les besoins du patient. Actuellement, cette approche est très populaire, mais elle exclut souvent le patient et ses proches de la dynamique de soins. Une perspective qui, devant les défis de notre société, se heurte à quelques limites.

Depuis les années 2010, le partenariat de soins et de services émerge comme une relation de coopération et de collaboration entre le patient et les intervenants de la santé et des services sociaux. Cette relation, fondée sur la reconnaissance des savoirs de toutes les parties, a pour but d'optimiser les soins et services offerts au patient, en fonction de son projet de vie tout en s'appuyant sur une prise de décision libre et éclairée.

En 2012, le Centre de santé et de services sociaux de l'Énergie s'est donné comme défi de ne plus uniquement prescrire, informer ou tenir compte des besoins du patient, mais bien de l'impliquer dans son processus de soins et de l'habiliter progressivement à développer ses propres compétences et connaissances afin qu'il puisse faire des choix concernant les soins et les services reçus.

Le concept du partenariat de soins et de services se déploie en proposant de réactualiser la relation entre le patient et le professionnel de la santé autour de la notion de collaboration. Plusieurs axes de collaboration sont identifiés : le patient partenaire, le travail d'équipe, les continuums de soins et de services et le développement des compétences.

Concrètement, l'équipe du CSSS de l'Énergie a formé des leaders de collaboration dans le but de soutenir les équipes qui mettent sur pied des comités d'amélioration continue en partenariat. Depuis 2013, les intervenants du soutien à domicile participent à l'amélioration des services en travaillant avec certains patients à la réalisation de courts cycles d'amélioration continue. Parmi les réalisations, notons l'élaboration d'un journal de visite, qui permet une communication plus fluide entre les intervenants à domicile et les proches. Présentement, ces intervenants travaillent à rédiger un guide visant à soutenir la participation des patients à leurs plans d'interventions interdisciplinaires.

De plus, une autre équipe a participé à la mise en place de cette approche novatrice : l'hôpital de jour en santé mentale. Ses réalisations comprennent jusqu'à maintenant la création d'un feuillet explicatif sur les services offerts et la révision du continuum de soins avec le service d'hospitalisation de courte durée. En outre, la recension des commentaires recueillis sur le questionnaire de satisfaction a offert l'occasion de réviser le questionnaire et la programmation des activités de jour à l'hôpital.

En plus d'impliquer des patients dans l'amélioration continue de ses services, le CSSS de l'Énergie souhaite influencer ses pratiques cliniques afin de considérer tous les patients comme des partenaires, parce que nous croyons fermement à l'importance :

  • d'habiliter progressivement le patient à faire des choix libres et éclairés;
  • de reconnaître ses savoirs expérientiels;
  • d'encourager le développement de ses compétences;
  • de le considérer comme membre à part entière de son équipe.

L'approche de partenariat de soins et services représente une belle occasion d'innover en permettant une réponse plus complète, intégrée aux besoins de la personne, de diminuer la redondance lors de la cueillette d'information, d'assurer une cohérence du message véhiculé et, bien sûr, de renforcer l'adhésion de la personne aux diverses interventions.

Catherine Neault, conseillère cadre, responsable du partenariat de soins et de services
Véronique Biron, conseillère cadre, collaboratrice au déploiement du partenariat
CSSS de l'Énergie

Référence :

Guide d'implantation du partenariat de soins et de services, vers une pratique collaborative optimale entre intervenants et avec le patient. Comité sur les pratiques collaboratives et la formation interprofessionnelle, RUIS Université de Montréal, 2013, 62 pages.

 

Recherche

Mots clés

TD