-A +A
Partager sur Facebook

Comité jeunesse | Volume 10 Numéro 3

Préparation à l’examen de l’OIIQ : le Comité jeunesse de l’ORIIMCQ a pensé à vous avec le retour de l’INF-O Quiz!

Comité jeunesse | Volume 10 Numéro 2

Petit portrait de l’ulcère artériel

Comité jeunesse | Volume 10 Numéro 1

Prix Distinction Relève régionale 2021

En ce début d’année 2021 plutôt particulier, c’est avec plaisir que nous vous confirmons le retour du prix Distinction Relève régionale décerné par le Comité jeunesse régionale de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Il sera remis lors de l’Assemblée générale annuelle régionale (AGAR).

Comité jeunesse | Volume 9 Numéro 3

Reconnaître la différence pour mieux soigner les clientèles autochtones : pistes de réflexion et d’action 

Comité jeunesse | Volume 9 Numéro 2

 

Chères et chers membres de la relève infirmière,

Les sept derniers mois ont été singuliers. Le contexte de la pandémie de Coronavirus 2019 (Covid-19) a bousculé nos habitudes et nos vies. Le Comité jeunesse (CJ) de l’ORIIMCQ souhaite, grâce à cette publication, remettre symboliquement le prix Relève régionale à l’ensemble des infirmières et infirmiers de la relève du territoire de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Comité jeunesse | Volume 9 Numéro 1

PRIX DISTINCTION RELÈVE RÉGIONALE 2020. 

Comité jeunesse | Volume 8 Numéro 5

Plan de carrière : infirmière praticienne spécialisée (IPS) 

L’an dernier, au Congrès de l’OIIQ, le Comité jeunesse provincial a organisé une activité concernant le plan de carrière. Nous avons constaté que de plus en plus de membres de la relève infirmière aspirent à devenir IPS. Profession en constante évolution elle a fait les manchettes dernièrement en raison d’un changement majeur.

Comité jeunesse | Volume 8 Numéro 3

Le phénomène alarmant des entérobactéries productrices de carbapénémases (EPC)

Le phénomène alarmant des EPC

Comité jeunesse | Volume 8 Numéro 2

La violence envers les infirmières

Au Québec, les travailleuses et travailleurs de la santé et des services sociaux sont les personnes les plus exposées à la violence dans leur milieu de travail (INSPQ, 2018). Selon Shea et al. (2017), les sources prédominantes de violence et d’agression envers les infirmières sont les patients (79 %) ou leur famille (48 %). Causée consciemment ou en raison de la maladie, la violence a des répercussions importantes sur les victimes.

Recherche

Mots clés

TD